Retraite gendarme et militaire

retraite gendarme et militaire - CGPM IMMO

La retraite gendarme et militaire

 

La retraite du gendarme ou du militaire est souvent un sujet problématique dépendant de beaucoup de facteurs propres à chacun. Mais rassurez-vous ! Nous vous proposons un article cousu main pour éclairer votre lanterne.

Les différentes spécificités de la retraite du gendarme :

Les gendarmes, contrairement aux policiers, doivent avoir effectué une durée minimale de services effectifs. Ils n’ont pas besoin d’avoir atteint un âge spécifique pour profiter de ce droit à la retraite.

Cependant, on peut noter 2 catégories selon leur grade :

  • Pour les officiers : 27 ans de services effectifs.
  • Pour les militaires de rang et sous-officiers : 17 ans.

Mais encore, que se passe-t-il s’ils ne peuvent pas remplir ces conditions ? Ils ont la possibilité de liquider leur pension militaire à compter de 52 ans. Dans ce cas précis, leur pension est calculée comme celle des policiers. De plus, il est important d’ajouter que leur durée d’assurance est prise en compte de la même manière que celle des policiers en catégorie dite active. Ainsi la durée d’assurance que l’on peut appliquer à ceux atteignant 60 ans de l’année où ils font liquider leur retraite. Quant aux gendarmes, qui ont accompli au minimum 17 ans de service, ils se voient attribuer une bonification de 1/5ème du temps de service. On peut y ajouter d’autres bonifications propres aux militaires, telles que les services d’outre-mer, services aériens, services mers, services sous-marins ou encore pour des campagnes.

 

Retraite militaire et régime :

Les militaires bénéficient d’un régime particulier dans le cumul de l’emploi et de la retraite afin de faciliter une seconde carrière. Leur pension retraite et leur salaire issu de la seconde activité est autorisé. Ils peuvent aussi se cumuler sans limites pour les non officiers titulaires de pensions rémunérant moins de 25 ans de services effectifs. Il en est de même pour tout autre type de pensions militaires dont l’assuré atteint la limite d’âge ou de durée de services applicables en activité. Il ne faut faire attention qu’à la différence des autres modèles de retraite. En effet, les cotisations versées une fois la retraite liquidée ne donnent plus aucun droit. Ainsi les militaires pratiquant une activité professionnelle constituent des droits à la retraite. Ce dernier dépendant des régimes de base et complémentaires dans lesquels ils vont cotiser selon leur nouvelle activité.

Vous l’aurez compris votre droit à la retraite dépend de votre régime, de votre rang ou de vos années de service. Mais pas seulement ! Elle dépend aussi de différentes bonifications auxquelles vous avez droit ! Si vous le souhaitez, vous pouvez également lire notre article sur le simulateur de retraite pour les gendarmes et miitaires.

Contactez CGPM pour toutes questions concernant votre retraite gendarme ou militaire. Experts dans ce domaine et de très bon conseil, nous vous guiderons lors de vos différentes démarches afin d’optimiser votre départ à la retraite.

Contactez-nous : https://www.cgpm.immo/contact/

Ou suivez-nous sur : https://www.facebook.com/CGPM.immo/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *