Toutes les réformes des retraites militaires à connaître pour 2025

toutes-les-reformes-des-retraites-militaires-de_2025-cgpm

Les réformes des retraites pour les militaires évoluent et des changements sont à prévoir dans les années à venir. Inutile de le rappeler, les militaires exercent une profession importante pour la survie d’une nation. En effet, ils sont les premiers remparts de tout pays contre les agressions de toute sorte. De ce fait, cette profession comporte des risques bien réels qui peuvent entraîner la mort ou l’invalidité de toute personne qui l’exerce.
En raison de leur importance, les militaires comme d’autres corps de métier subissent des réformes en vue de l’amélioration de leur condition de vie et de travail.

Sommaire

Quels sont les militaires concernés par la réforme des retraites ?

La réforme des retraites devrait impacter à la fois les militaires de rang, les sous-officiers et les officiers. En vertu de cette réforme, chaque euro cotisé donnera les mêmes droits à tous les salariés, fonctionnaires ou indépendants.

Cette réforme est prévue pour entrer en vigueur le 1er janvier 2025. Toutefois, il faut préciser que cette mesure ne s’applique pas aux retraités ou aux militaires actifs nés avant le 1er janvier 1975. De ce fait, seuls les militaires des corps d’armée de la marine nationale, de l’armée de terre, de l’armée de l’air ou de la gendarmerie qui ont vu le jour à partir du 1er janvier 1975 seront touchés par cette réforme.

Si vous êtes militaire et que vous êtes né avant le 1er janvier 1975, alors la réforme sur la retraite ne s’applique pas à vous. Ainsi, vous pourrez bénéficier de votre droit à la retraite dans les conditions actuelles.

Par ailleurs, les assurés qui pourront bénéficier de la nouvelle réglementation sont ceux qui ont vu le jour à compter du 1er janvier 2004. Dans le cas des autres assurés, le calcul de leur pension pourra s’effectuer à due proportion. De ce fait, une partie de la retraite des assurés nés en 1975 sera prise en compte par la réglementation actuelle tandis que l’autre partie tient compte de la nouvelle réforme.

La nouvelle réforme met en place un système par répartition. En effet, les cotisations vieillesse provenant des militaires actifs auront pour but de financer la pension des personnes retraitées. N’oublions pas que les pensions des militaires actifs seront payées par les générations suivantes.

Notons également que les militaires ne seront plus en mesure de valider les trimestres de cotisation. Désormais, ils pourront gagner des points de retraite en fonction de leur paye. Par exemple, le paiement de 10 euros comme cotisation pourrait vous faire bénéficier d’un point.

type de soldat

Quelles sont les cotisations prévues pour les militaires dans cette réforme ?

En principe, la nouvelle réforme des retraites pour les militaires n’impacte pas les cotisations. En effet, les militaires devraient continuer à payer les cotisations retraite au même titre que d’autres travailleurs tels que les salariés agricoles ou ceux des entreprises.

De plus, ils seront assujettis à une cotisation de 28,12 % dont 60 % sont pris en charge par le ministère des Armées.

Par ailleurs, sur ce taux de 28,12 %, 90 % permettent aux militaires d’acquérir des points dans la limite du plafond annuel fixé par la sécurité sociale. Lorsqu’on va au-delà de cette somme, alors le montant des cotisations sera destiné aux fonds perdus.

Quel est l’âge prévu pour le départ à la retraite ?

On s’achemine vers un maintien des règles actuelles en ce qui concerne l’âge du départ à la retraite. Ainsi, avec un nombre d’années de fonction précise, le militaire pourra solliciter son départ à la retraite et il pourra immédiatement percevoir leur pension. En outre, ils pourront bénéficier du cumul emploi-retraite. Ce principe permet aux retraités d’avoir une pension supplémentaire constituée par les anciennes cotisations vieillesse versées.

Concernant les militaires de rang et les sous-officiers, le droit à la retraite est ouvert à partir de la 17e année de service. Toutefois, tout militaire qui part à la retraite avant d’avoir atteint 19,5 années de service sera soumis à une décote.

Les officiers quant à eux devront effectuer au moins 27 ans de service avant de prétendre à la retraite. Notons que les officiers qui ont un âge inférieur à 57 ans pourront bénéficier d’une décote. Toutefois, le départ à la retraite doit intervenir avant 29,5 années de service.

Pour le cas des militaires dont l’âge est compris entre 57 et 62 ans, la nouvelle réglementation prévoit de fixer un âge du taux plein qui correspond à l’âge moyen de départ.

Avec cette réforme des retraites, quel sera le nouveau mode de calcul des pensions des militaires ?

Les pensions des militaires seront calculées au même titre que celles des autres travailleurs en activité. Ainsi, les valeurs à prendre compte sont le nombre de points cumulés et la valeur du service. On obtient donc le montant de la pension annuel qui est égal à la multiplication des points cumulés par la valeur du service.

Concernant les dispositions prévues par la nouvelle réglementation en ce qui concerne les enfants de militaires, il faut partir des normes actuelles. Celles-ci préconisent que le militaire peut percevoir une majoration de 10% de sa retraite dans le cas où il aurait élevé 3 enfants. Ce taux passe à 15 % lorsqu’il y a un 4ème enfant.

Avec les nouvelles normes, vous aurez droit à une majoration dès la naissance de votre premier enfant. Le taux est de 5 % par enfant. De plus, le taux sera de 7 % à partir du 3ème enfant. Notons également que la majoration est versée exclusivement à la mère.

Il est important de rappeler que l’effectif de l’armée contient une grande majorité d’hommes. De ce fait, la majoration ne sera pas véritablement mise en jeu.

Quel est le traitement prévu pour les veufs et veuves de militaires ?

Actuellement, les veuves et veufs de militaires ont droit à la moitié du montant de la retraite de leur conjoint au moment de son décès. Nul besoin de remplir des conditions d’âge pour bénéficier de cette allocation.

Avec la réforme, la veuve ou le veuf du militaire pourra prétendre à 70 % du montant des retraites cumulées du couple. Seule condition, ce dernier doit être un retraité.

Vous en savez maintenant un peu plus sur cette nouvelle réforme. Vous l’aurez compris, il est important de bien préparer sa retraite lorsque l’on est militaire.

Notre équipe saura vous accompagner dans vos démarches !

N’hésitez pas à nous contacter pour pouvoir échanger avec nous et nous pourrons ainsi vous proposer des solutions adaptées à vos besoins.

    Vos données personnelles sont collectées par la société CGPM by CLConseils et disponibles à l’ensemble des filiales du groupe afin de répondre au mieux à votre demande. En remplissant ce formulaire, vous acceptez nos Conditions et reconnaissez avoir lu et compris notre Politique de confidentialité.


    captcha

    Sur le même thème

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.