Immobilier : Tout ce qui change en 2019

ville de paris immobilier 2019

A chaque nouvelle année son lot de nouveautés. 2019 ne déroge pas à la règle, voyant de nombreuses avancées relativement mineures… sauf pour les principaux concernés. Gendarmes et militaires en font partie, avec notamment un nouveau dispositif d’investissement locatif mais également une hausse de la taxation sur les contrats d’assurance emprunteur. Bonnes ou mauvaises nouvelles, nous faisons pour vous le point sur tout ce qui change en ce début d’année 2019 en matière d’immobilier.

Assurance emprunteur

Part non négligeable des mensualités prélevées dans le cadre des crédits immobiliers, l’assurance emprunteur voit depuis le 1er janvier 2019 l’application d’une nouvelle taxation importante sur les nouveaux contrats souscrits depuis cette date. Une taxe de 9% applicable à toutes les garanties qui se cumule avec la hausse de près de 5,6% constatée en moyenne par les spécialistes. Un véritable bond du coût de l’assurance emprunteur en ce début d’année qui effraye autant les courtiers que les assureurs, et les principaux concernés : les emprunteurs.

Une (très légère) revalorisation des APL

Applicables aux ménages en situation difficile, cette aide personnelle au logement visant à améliorer leur pouvoir d’achat voir son indice revalorisé de 0,3%. Une augmentation à peine perceptible et inférieure à l’inflation actuelle pour les 6 millions de bénéficiaires.

épargne maison gendarmes et militaires

Un nouveau dispositif d’investissement locatif

Applicable à l’investissement locatif dans l’ancien, le dispositif Denormandie (du nom de l’actuel ministre du logement) accessible depuis le 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2021 s’applique à une liste de 222 villes moyennes issues du plan ” Action Cœur de Ville “, et permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt de 12 à 21% (dans la limite de 300 000€) à condition d’effectuer une rénovation d’au moins 25% du montant total de l’investissement, et de mettre en location entre 6 et 12 ans le logement ainsi rénové moyennant un loyer plafonné et des conditions de ressources spécifiques. N’hésitez pas à consulter notre article à ce sujet ici.

Investissement maison écologique

Prolongement du CIT et de l’éco-PTZ

Un temps menacé de disparition, le CIT ou Crédit d’impôt transition énergétique n’a finalement été « que » transformé en une prime versée lors de l’achèvement des travaux et le dispositif prolongé jusqu’au 31 décembre 2019. Il s’agit ainsi de récupérer sur l’impôt une partie des dépenses engagées pour la rénovation de la résidence principale construite il y a plus de deux ans.
De son côté, l’éco-PTZ (prêt à taux zéro) se voit prolongé jusqu’en 2021 avec un élargissement à compter du 1er mars prochain de la durée maximale d’emprunt qui passera à 15 ans, et l’abrogation du critère de travaux multiples pour pouvoir en bénéficier, allégeant ainsi ses conditions d’obtention.
.

Un encadrement strict de la location saisonnière

Depuis le 1er janvier dernier, les sites et plateformes internet mettant en relation des propriétaires et des locataires saisonniers doivent obligatoirement transmettre l’ensemble des revenus dégagés par les propriétaires mettant ainsi leur bien en location saisonnière ainsi qu’à l’administration fiscale. Un plafond de nuitées est également mis en place afin de bloquer toute location saisonnière d’une résidence principale plus de 3 mois dans l’année.

investissement locatif gendarmes et militaires

Pour être certain de faire le bon choix dans vos démarches immobilières, nos conseillers spécialistes en ingénierie du patrimoine se tiennent à votre disposition pour étudier votre situation, et vous proposer les meilleures solutions. Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *