Préparer sa retraite

Préparer sa retraite militaire - CGPM By CL Conseils

Militaires et gendarmes, comment préparer votre retraite ?

En premier lieu cela consiste à calculer son “restant à vivre”

 

En fin de carrière, un militaire ou un gendarme, devra anticiper deux changements radicaux :

Le premier sera une baisse de vos revenus, baisse significative de la solde à la retraite de l’ordre de 30%.

Lors du second changement lié à la retraite, les gendarmes ou militaires auront alors une nouvelle dépense qui sera la perte de la Concession de Logement pour Nécessité Absolu de Service (CLNAS). Ceci entraînera une hausse significative des charges pour vous loger et vous devrez consacrer entre 700 et 1500€ pour :

  • Un loyer pour vous loger par vos propres moyens.
  • Un crédit pour l’acquisition de votre résidence principale.

De ce fait, vos revenus ayant baissé d’environ 30%, il est donc évident que si rien n’est fait en amont cela impactera très fortement la notion de “restant à vivre”. Cela exige d’anticiper le plus tôt possible ce moment crucial dans la vie.

Si l’on prend l’exemple d’un gendarme/militaire qui termine sa carrière avec une solde de 2300€/mois. Là où il était logé, cela lui conférait un “restant à vivre” de 2300€/mois.

Comme dit plus haut, en partant à la retraite, il perd sa CLNAS, s’il n’a rien prévu. Il devra alors débourser environ 800€ pour se loger en comptant que son revenu à la retraite sera estimé à 800€/mois. Cela réduira le “restant à vivre” à seulement 1000€,

Imaginez-vous avec une baisse de 1 300€/mois de pouvoir d’achat !

 

Préparons ensemble l’après-carrière :

Après carrière militaire - CGPM

 

Pour compenser cette perte de “restant à vivre”, nous vous proposons une solution simple : épargner votre argent. En percevant de nouveaux revenus locatifs, et, selon certains cas, en réduisant le montant des impôts.

Ainsi, plus on commence tôt, plus le capital constitué sera conséquent pour créer une rente importante. Cela peut également permettre, à terme, d’acquérir une résidence principale grâce à un capital immobilier conséquent.

De notre expérience, envisager d’acquérir un bien immobilier en le louant ou non, pour qu’il devienne une résidence principale à la retraite, s’avère être très souvent un mauvais calcul. Vous êtes seul à payer le prêt ou encore la taxe foncière. De plus, il faut l’entretenir régulièrement alors que vous ne l’utilisez que trop peu. Mais surtout à la retraite votre destination de rêve change. Par exemple, pour vous rapprocher de votre famille, déménager dans une ville que vous aimez ou encore s’installer dans le sud pour profiter du soleil. C’est pourquoi, il faut commencer à prévoir votre retraite, gendarmes comme militaires. Votre investissement et votre avenir est notre priorité ! Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page dédiée à l’investissement pour les militaires.

Vous souhaitez envisager votre retraite avec CGPM ?

Contactez nous directement sur notre site via le lien suivant : https://www.cgpm.immo/contact/

Ou encore suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/CGPM.immo/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *